Témoignages

De vieilles images datant de plus de 50 ans que nous n’avions plus vues depuis des années !….certaines oubliées !. C’est une petite résurrection, avec une qualité surprenante compte-tenu de l’état de ces vieux films 8mm. Merci aussi pour l’accueil et les conseils prodigués

Marie, 75 ans.

J’ai été assez épaté par la rapidité d’exécution de DVD de Famille ! En seulement 6 jours j’ai récupérer mes films transférés sur DVD…Je n’ai pas vu de délai aussi rapide ailleurs

Richard, 51 ans.

Les films de mon enfance et de ma famille, j’en avais un vague souvenir…. On a profité des fêtes de Noël pour les regarder tous ensemble, la famille réunie…C’était magique ! On avait tous des frissons, ma mère avait les larmes aux yeux en revoyant ses parents, la maison où l’on avait passé nos vacances…Et puis, qu’est-ce qu’on a pu rire aussi avec notre look des années 70 ! C’est le meilleur Noël qu’on ait passé !

Véronique, 39 ans.

…Dans le film, on est inséparable, on dort sous la tente, on construit une cabane, on rigole ensemble… J’avais complètement occultée cette complicité d’enfant car on s’était perdue de vue à l’adolescence. Que ma mémoire était sélective ! J’ai été submergé d’émotions : la douceur et l’insouciance de l’enfance m’ont rendu si nostalgique… Le lendemain, j’ai rappelé ma cousine ! Il est prévu que l’on se revoit dans 10 jours !

Virginie, 32 ans.

Le film c’est différent de la photo…On retrouve les expressions des gens, leurs mimiques, leurs façon de bouger, de marcher ; ils se parlent, s’embrassent…c’est tellement vivant ! Toutes sortes de sensations me sont revenues…des odeurs presque ! J’ai réalisé un vrai voyage dans le temps qui m’a replongé dans mes souvenirs…

Jean-Marc, 55 ans.

Ce que j’apprécie avec DVD de Famille c’est le rapport humain. On est écouté et on reçoit un vrai conseil. C’est essentiel lorsque l’on confie ses archives familiales qui sont uniques et tellement précieuses de sentir que l’on est en confiance. En plus, l’équipe est compétente. Les techniciens savent de quoi ils parlent ; ils vous disent d’entrée de jeu ce qui est possible et ce qui ne l’est pas. Ce type de rapport franc, c’est assez rare

Jean, 63 ans.